Projet domotique avec domoticz part 1

Salutations visiteur d’un jour,

C’est le premier article d’une série portant sur un projet domotique personnel fait à partir d’un raspberry pi et de quelques composant, beaucoup de patience, de l’huile de coude et des centaines de litres de déca.

Pour mémoire, vous trouverez l’ensemble des composants à avoir ici.

Pour avoir testé pendant quelques mois l’année dernière la Version 1 et après l’avoir passé en production cet hiver, je dois dire que ça fonctionne très bien. La preuve, j’ai démonté notre ancien gestionnaire de chauffage pour le remplacer par un écran LCD qui affiche toutes les 15 min un état du chauffage, des températures et pleins d’autres info.

Au départ, je m’étais mis en tête de détailler mon installation précédente. Mais il faut reconnaitre qu’elle n’était pas très dynamique, l’ajout d’un simple capteur de température rendait la configuration complexe. Quand au packaging DIY ça ressemblait plus à du DBM (Destroy By Myself).

Attention, je parle bien de mes scripts, de mon environnement et non du projet YANA-SERVEUR que j’évoque pendant un temps. J’ai eu le plaisir de tester ce soft et les dernières versions sont toutes aussi prometteuses.

En attendant des photos de la baie informatique et de la box domotique perso, je vous fais un petit topo sur….

domoticz-570x300Et oui j’essaie actuellement domoticz. Vous avez peut être eu l’occasion de découvrir ce projet en scrutant le net à la recherche d’une solution domotique attractive, pas cher et dont la communauté et dynamique.

En cherchant bien sur ce blog, j’ai fait un petit topo sur le site français le plus précis sur le sujet à savoir easydomoticz.

Par quoi je commence ?
  • Téléchargez la dernière image de domoticz disponible sur le site ici,
  • L’installation de l’image se fait de manière classique,
  • A la mise sous tension, faites comme d’habitude le rasp-config qui va bien,

Au reboot, rendez vous sur l’adresse ip de votre serveur:8080. Si éventuellement la page ne s’affichait pas vérifiez que le service est bien actif sur le raspberry. A défaut :

sudo service domoticz start

domo anglais

Menu de la page de garde en anglais pour commencer

Pour modifier les premiers paramètres, tels que la langue et la localisation etc, rendez vous sur Setup puis modifier les paramètres suivants:

  • Langage: Français
  • Localisation à valider impérativement (pour la météo): cliquez sur le lien pour rechercher votre ville.
  • Save à gauche pour commencer.

Je vous laisse découvrir toutes les autres options qui sont, pour la plus part, relativement simples à comprendre.

setupPour bien prendre en main l’outil, je vous invite à découvrir les blogs suivants:

1/ Déclaration du bus OneWire

Pour mémoire ce bus, collecte les températures de 13 capteurs répartis dans la maison et à l’extérieur. Ils sont alimentés par un 5 volts différents du raspberry pi pour une meilleure stabilité. Pas de souci également pour le 5 volts sur le port GPIO 4 car vu la longueur du câblage, j’ai même diminué la résistance de pull up (faut que je cherche m’en rappelle plus ohms).

Vous z’êtes déjà perdus ? Allez zou, pas de blabla, lisez cet article sur Framboise 314

 Sur domoticz, allez sur « Configuration => Périphériques » comme sur l’image.

perif

Vue de la page de périphériques déclarés

Au bas de la page, cherchez dans le menu déroulant 1-wire (system), donnez un nom à ce slot (le nom importe peu et n’influence pas les capteurs qui en découleront). Cochez bien la case « Activé » et laissez le menu déroulant à « Désactiver ».

Ajouter le capteur et il viendra rejoindre les autres dans la liste.

Si des capteurs sont raccordés sur le bus, ils apparaitront automatiquement dans la liste des dispositifs. Si vous en avez plusieurs, soit vous les raccordez un par un [#meilleureoption] soit vous vous faites [#gros mot] comme moi. Dans la liste, le nom attribué par domoticz se trouve être le numéro de série du capteur 28-00000000, pas très pratique pour les différencier.

Bref, finalement on s’en sort entre la liste des capteurs, les températures qui s’affichent à la hausse a grand coup de sèche cheveux. 🙂

Dans cette fameuse liste, cliquez sur la flèche verte, donnez lui un nom et valider. Ci dessous, vous trouverez un exemple.

eau

Vue du capteur déclaré après son nommage.

Dans le menu température, votre capteur apparait désormais et en cliquant sur log, vous verrez dans quelques temps apparaitre un graphique.

panelchauffeau1

Chauffeeau2

Quand tout est fait ça donne un truc comme ça:

panel2

C’est tout pour l’instant, n’hésitez pas a revenir vous perdre ici de temps en temps.

 Fermer, démonter, rouler !